5
(1)

Contrairement aux chiens, qui respirent fort et vite lorsqu’ils sont stressés ou qu’ils ont chaud, les félins ne doivent pas respirer fortement et, s’ils le font, c’est généralement le signe d’un problème de santé.

Une respiration lourde doit toujours être contrôlée par un vétérinaire dès que possible.

Les difficultés respiratoires sont à la fois un symptôme et une cause de détresse, tant dans le système respiratoire que dans tout le corps de votre chat.

J’aime Trop Chat va donc essayer de vous en dire plus pour que vous puissiez mieux appréhender la situation !

Quel est le rythme respiratoire normal d’un chat ?

Tout comme nous les humains, les chats ont la possibilité d’augmenter leur rythme respiratoire si nécessaire, par exemple s’ils font de l’exercice.

Mais une fois qu’ils sont au repos ou endormis, leur corps devrait retrouver un rythme normal.

Le rythme respiratoire normal d’un chat devrait être inférieur à 30 respirations par minute, et tout ce qui dépasse 40 respirations doit être examiné par un vétérinaire d’urgence.

Comment mesurer le rythme respiratoire de votre chat :

  • assurez vous que votre chat est au repos, si possible en train de dormir depuis plus de 30 minutes
  • comptez le nombre de respirations pendant 30 secondes (une respiration correspond à une inspiration et une expiration)
  • multipliez le résultat par deux et vous aurez le rythme respiratoire de votre matou
  • si le résultat est inférieur à 30, pas de souci. S’il est au dessus de 40, consultez votre vétérinaire. Entre 30 et 40, répétez la mesure plusieurs fois dans la journée, et si la valeur reste élevée, téléphonez à votre vétérinaire pour plus de conseils.

Remarque : pour information, le rythme respiratoire d’un humain au repos est inférieur à 20

Remarque 2 : le rythme respiratoire est le même pour un chat mâle ou femelle. Si votre chatte attend une portée, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vétérinaire.

Les trois types de respiration lourde chez les chats

La respiration lourde de votre chat peut être classée en trois catégories : dyspnée, tachypnée et halètement. Nous allons en apprendre davantage sur chaque type de respiration lourde.

chat qui respire mal

1- Dyspnée – Respiration laborieuse | lourde

En plus de la difficulté évidente à inspirer et à expirer, les chats présentant une dyspnée montrent fréquemment divers signes cliniques associés :

  • ventre et poitrine bougent en respirant.
  • rythme respiratoire peut être sensiblement rapide
  • respiration potentiellement bruyante, ,parfois bouche ouverte
  • tête baissée, corps étendu vers l’avant
  • symptômes de haut-le-coeur, proche du vomissement

Voici un exemple d’un chat présentant une respiration lourde :

Les facteurs de risque varient en fonction des facteurs de risque associés à l’affection qui provoque la détresse respiratoire.

Une respiration laborieuse due à une insuffisance cardiaque, par exemple, aura tendance à affecter les chats âgés, puisqu’ils sont plus exposés à cette maladie. La dyspnée induite par l’asthme, d’autre part, peut affecter les chats de tous âges, mais elle peut se produire plus fréquemment par temps chaud, et lorsqu’il y a beaucoup de pollen dans l’air. L’obésité n’est pas en soi un facteur de prédisposition, bien que les troubles respiratoires puissent s’intensifier plus rapidement chez les chats en surpoids.

Les principales causes de la respiration lourde sont les suivantes :

  • Troubles de la trachée, y compris les corps étrangers coincés dans la gorge, les tumeurs ou un palais mou allongé
  • Les troubles nasaux, notamment les narines trop petites, les infections, les tumeurs ou les saignements.
  • Les maladies des poumons et de la trachée inférieure, telles que les infections, le liquide dans les poumons, les vers cardiaques ou les tumeurs.
  • Troubles de la paroi thoracique, y compris les traumatismes physiques et la paralysie causés par des toxines.
  • Insuffisance cardiaque congestive.
  • Troubles de l’abdomen, tels qu’une hypertrophie du foie, des ballonnements ou une accumulation de liquide.

Que faire en cas de respiration lourde de votre chat ?

Il y a trop de choses qui peuvent provoquer une détresse respiratoire. Seul un vétérinaire est équipé pour faire un examen correct et pour effectuer les tests de base qui permettront de déterminer la source de la dyspnée et le traitement approprié. Il est donc important d’amener votre chat chez votre vétérinaire.

2- Tachypnée – Respiration rapide et superficielle

La tachypnée, également appelée polypnée, est une augmentation du rythme respiratoire. La tachypnée, contrairement à la dyspnée (sentiment de détresse associé à une respiration laborieuse), n’est pas nécessairement un signe de détresse.

Signes cliniques de la tachypnée :

  • Respirations rapides et peu profondes
  • Respiration sifflante
  • Toux
  • Perte d’appétit
  • Manque d’énergie
  • Respiration rapide durant le sommeil

Les causes possibles de la tachyapnée :

  • Hypoxie (faible taux d’oxygène dans le sang)
  • Anémie (diminution du nombre de globules rouges)
  • Insuffisance cardiaque
  • Fièvre : votre chat respire rapidement pour tenter de refroidir son corps.
  • Nervosité – Stress

Que faire si votre chat respire trop vite ?

Si son rythme cardiaque reste au dessus de 30 durant la journée, contacter en urgence votre vétérinaire.

Si vous pensez que votre chat est stressé, nous vous conseillons d’utiliser un peu de phéromones (en spray ou en diffuseur). Vous verrez, c’est très efficace.


3- Halètement – Respiration rapide avec la bouche ouverte

L’halètement est, essentiellement, une tachypnée avec la bouche ouverte.

L’halètement peut également indiquer de graves affections sous-jacentes, notamment des maladies cardiaques et pulmonaires.

Il est important de noter que la respiration rapide avec la bouche ouverte peut être normale si elle ne dure pas dans la journée et surtout si elle est consécutive à :

  • un jeu, de la course, ou une excitation forte comme après la chasse
  • une exposition à de fortes chaleurs
  • un stress important

chat malade

Que faire si votre chat respire trop vite par la bouche?

Si son rythme cardiaque reste au dessus de 30 durant la journée, contacter en urgence votre vétérinaire. Contactez aussi votre vétérinaire si le problème persiste dans la journée.

Si vous pensez que votre chat est stressé, nous vous conseillons d’utiliser un peu de phéromones (en spray ou en diffuseur). Vous verrez, c’est très efficace.


 

Que devez-vous faire si vous remarquez que votre chat respire fort ?

Dans la plupart des cas, une respiration lourde ou trop rapide est un symptôme de problèmes sous-jacents. En particulier si elle est prolongée et accompagnée d’autres symptômes de détresse, une respiration lourde est un signe que vous devez emmener votre chat chez le vétérinaire.

Dans certains cas, il n’est pas nécessaire d’aller chez le vétérinaire. Il est normal que les chats respirent temporairement et fortement pendant un exercice ou un événement stressant. Ce type de respiration lourde ne semble pas être pénible ou douloureuse et devrait disparaître en quelques minutes.

Autres articles qui pourraient vous plaire 

Articles que vous pourriez aimer:
chat qui tousse: que faire si mon chat tousse
mon chat sent mauvais : il est temps d’agir

Retrouvez J’aime Trop Chat sur les réseaux sociaux

logo_instagram_jaimetropchat

logo_facebook_jaimtropchat

logo_twitter_jaimetropchat_jaime_trop_chat

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 1

Pas encore de vote - Soyez le premier 🙂

Vous avez aimez :-)))

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !