4.8
(4)

Que vous aimiez le Japon ou pas, vous avez sûrement vu ou entendu parlé de ce chat japonais porte-bonheur. Patte levée, il accueille les clients dans les magasins et restaurants : c’est le maneki neko.

Comme nous, vous voulez sûrement en savoir plus ! Et bien vous êtes bien tombé(e), J’aime Trop Chat vous explique tout !

maneki-neko

Maneki-Neko : le chat japonais porte bonheur

 

Le chat japonais maneki-neko : qu’est ce que c’est ?

Maneki Neko est une figure de chat, d’origine du Japon. Mais ce n’est pas une statue ordinaire.

Le chat du Maneki Neko se distingue par le fait qu’il est assis et tient sa patte levée, comme s’il appelait quelqu’un. Maneki Neko s’assoit chez vous ou dans votre magasin et vous apporte chance, prospérité et de gentils invités ou clients. Il invite la joie dans votre appartement ou votre maison !

Origine du chat maneki-neko

Le maneki-neko est donc une statue traditionnelle japonaise, en céramique ou en porcelaine, représentant un chat assis et levant la patte au niveau de l’oreille.
Maneki vient du verbe meneku qui en japonais signifie, inviter (dans le sens de faire venir) ou saluer. Neko est le chat. La traduction fidèle est donc « chat qui invite ».

Pourquoi le maneki-neko lève la patte ?

Ces chats aux vertus merveilleuses ont envahis les maisons et les commerces japonais. Dans la tradition on doit posséder l’une de ces statuettes pour attirer la chance et la prospérité.

Ainsi, si la patte gauche est levée, la statue est censée attirer les clients, mais si la patte droite est levée elle doit les faire dépenser plus. L’on peut rencontrer des chats levant les 2 pattes et même parfois les 4, ce qui est vraiment très rare.

Où trouve-t-on les statues maneki-neko

On les retrouve souvent dans les foyers, sous différents formes comme des tirelires, des porte-clefs ou d’autres objets. Certains ont une patte électrique, qui bouge sans cesse en répétant son geste de bienvenue (parfois avec un petit panneau solaire !) (–comme sur notre petite vidéo d’introduction)
Des musées leurs sont même consacrés. Le plus connu est celui d’Okayama où l’on peut y admirer plus de 7000 statuettes.

Maneki-Neko-patte-droite-levee

Maneki Neko : patte droite levée

La Patte du Maneki-Neko

Pourquoi le maneki neko a la patte levée ?

La figure de Maneki Neko a l’air d’inviter quelqu’un. En fait, ce geste représente l’acte de laver le visage d’un chat.

Dans de nombreuses cultures asiatiques, un chat qui se lave le visage signifie qu’il va pleuvoir. Le chat, capable de détecter les faibles changements de météo, se rassure et se calme à l’horizon de ce changement climatique. Un chat qui se lave le visage, invite donc un client ou un invité à rentrer car il est calme, et peut-être aussi par ce qu’il va pleuvoir ! Par ailleurs un chat qui se lave le museau a l’air de hocher la tête ou d’inviter. Les gens ont donc commencé à croire que la statue d’un chat levant sa patte invite les clients à l’intérieur.

Patte droite ou patte gauche ?

Il existe deux sortes de Maneki Neko : L’un avec une patte gauche levée, l’autre avec une patte droite levée..
La légende veut que celui qui a la patte gauche levée invite des invités ou des clients et celui qui a la main droite levée invite à la chance et à l’argent. La source de cette légende n’est pas entièrement connue.

Selon les recherches menées par le Maneki Neko Club, environ 60% de tous les Neko Maneki ont une patte gauche levée. La plupart des figurines de Maneki Neko fabriquées autrefois ressemblent à cela. La patte gauche levée peut être la position initiale du chat qui invite. Cependant, la soif d’argent au Japon aujourd’hui se reflète dans le nombre toujours croissant de figurines de Maneki Neko avec la patte droite levée, voire les quatre !

maneki-neko-4pattes

Maneki Neko avec 4 pattes levées

La patte du chat japonais porte-bonheur : à chacun sa hauteur

La hauteur de la patte et l’orientation de la patte est toute aussi importante !

Sur diverses figures, elle apparaît du visage jusqu’au bout de l’oreille. Selon la légende, plus la hauteur de la patte est élevée, plus le pouvoir d’inviter le bonheur et les clients fonctionne. Le geste invitant au Japon est celui de montrer l’intérieur de la main. Les américains, en revanche, invitent avec le dos de la main. Les différences culturelles se reflètent également dans le Maneki Neko.

Ainsi au Japon, le Chat Invitant montre la partie intérieure de la main. Mais Dollar Cat, qui est l’export du Maneki Neko aux Etats-Unis, est à l’opposé.

Les couleurs du chat japonais porte bonheur

Le maneki neko tricolore

Le chat est blanc avec des tâches noires et rousses. Cette couleur est considérée comme un puissant porte-bonheur, c’est la couleur la plus populaire. Cela peut venir de la rareté de cette couleur chez les Bobtails Japonais, la race de chat qui sert de modèle aux Maneki-Neko. Au Japon, on appelle cette couleur mi-ké, « triple fourrure ». La version tricolore mâle est particulièrement vénérée car extrêmement rare.

Le maneki neko blanc

Le blanc est symbole de pureté, c’est la seconde couleur la plus populaire.

Le maneki neko noir

Les Maneki-Neko noirs sont censés apporter la santé et écarter les esprits maléfiques. Ce sont des talismans contre le mal.

Ils sont très appréciés des femmes car ils éloignent les agresseurs. Comme le rouge, le noir peut parfois être associé à la santé.

Les autres couleurs de maneki neko

maneki-neko-dore

Maneki Neko Doré

Rouge : Le rouge est une couleur de protection qui est censée écarter les esprits maléfiques et les maladies.

Doré : L’or est associé à la richesse.

Rose : Ce n’est pas une couleur traditionnelle, mais elle est devenue populaire et associée à l’amour.

Vert : Le vert est associé à la réussite scolaire et universitaire.

Le costume et les ornements du Maneki Neko

Collier, foulard et Clochette

Le plus souvent, les Maneki-Neko portent un collier rouge avec un foulard décoratif et une clochette. En effet, au cours de l’ère Edo (1603 – 1868), les chats des riches portaient ce genre d’ornement.

Le chat était un animal coûteux jusqu’au milieu de cette époque. Les riches dames qui soignaient et choyaient leurs chats leur donnaient des bagues rouges faites de Hi-shuku-men (un article de luxe à l’époque d’Edo) et des cloches pour garder un œil sur eux.

L’on trouve aussi ce foulard sur les statues de Jizo-Bodhisattva, qui protègent les enfants malades, elles sont offertes par les parents en remerciements des guérisons.

Pièce

Ils sont souvent représentés avec une grosse pièce, un Koban, monnaie utilisé durant l’ère Edo. Un Koban valait 10 millions de Ryou, l’on imagine aisément la valeur de cette pièce, qui symbolise son rôle d’apporteur de richesse.

Certaines personnes font un vœu et déposent des pièces en offrande, à côté d’une statuette.

chat japonais porte bonheur

Contes et légendes sur l’origine du Maneki Neko

La légende du temple « Goutokuji »

Au début de l’ère Edo (XVIIe siècle), dans l’ouest de Tokyo, à Satagaya, il y avait un temple en déclin. Un des prêtres avait un chat qu’il appelait Tama. Parfois, ce prêtre se plaignait du sort de son chat, en disant : « Tama, je prends soin de toi même si je suis terriblement pauvre, ne peux-tu pas faire quelque chose pour ce temple ? »

Un jour, alors qu’il chassait près du temple, le dirigeant du district de Hikone, Naotake Ii, a été pris dans une terrible tempête. Se cachant de la pluie, il s’est réfugié sous un grand arbre qui poussait devant la porte du temple. Naotaka a remarqué que le chat l’avait invité à entrer. Surpris par cette invitation, il a quitté l’arbre, tenté par le comportement étrange du chat, et à ce moment-là, l’arbre a été frappé par la foudre. Le chat qui a sauvé Naotaka n’était autre que le chat Tama.

Après cet événement, Naotaka a dû sa vie au chat et a décidé que le monde deviendrait celui de la famille Ii tout en changeant son nom en Goutokuji.

Le temple a retrouvé sa gloire d’antan. Tama a sauvé la vie de Naotaka et en même temps le monastère d’une chute complète.

Après sa mort, il a été brûlé dans le cimetière du monastère avec un respect total pour les morts. C’est ainsi que la statue de Maneki Neko a été créé.

La légende de la courtisane « Usugumo » à »Yoshiwara »

Pendant la période Edo, il y avait quelques villes/districts appelés Yuukaku. Il y avait de nombreuses maisons de divertissement, uniquement pour les hommes, la plus célèbre étant Yoshiwara dans l’est de Tokyo.

Deux groupes de femmes y travaillaient, dont l’un était des femmes qui rendaient le temps des invités agréable en dansant et en chantant. C’était des geishas.

Le deuxième groupe de femmes était constitué de prostituées appelées Yuujo. Il y avait aussi un groupe de femmes pour les invités très riches qui avaient reçu une éducation spéciale dans divers arts, c’était les Tayuu. Au milieu de l’Edo (18ème siècle), il y avait une Tayuuu appelée Usugumo à Yoshiwara. Elle était connue pour aimer les chats qui l’accompagnaient toujours.

Une nuit, alors qu’elle voulait aller aux toilettes, son chat a commencé à la traîner par la robe, la dérangeant. Bien qu’Usugumo ait essayé de se débarrasser de lui et de le forcer à s’arrêter, il n’a cessé de l’embêter pour aller aux toilettes. Usugumo a demandé de l’aide au propriétaire de la maison, qui a immédiatement rasé la tête du chat, soupçonnant qu’il s’agissait du chat du diable.

La tête de chat coupée s’est envolée vers le sol des toilettes, a mordu et tué le serpent qui attendait là Usugumo. Le chat a sacrifié sa vie pour sauver son maître.

Usugumo a vu l’erreur qu’elle avait commise en ordonnant au chat de sombrer dans le désespoir. Pour la réconforter, un des invités lui a donné l’image d’un chat dessiné dans un arbre. Cette image est devenue la base de Maneki Neko

La légende de la vieille dame de « Imado »

Dans la dernière période de Ędo (XIXe siècle), une vieille femme vivait à Imado (dans la partie est de Tokyo). La pauvreté ne lui a pas permis de garder son chat bien-aimé plus longtemps.

Un jour, elle lui a dit : « Je suis désolée de devoir me débarrasser de toi, mais je suis terriblement pauvre ». La nuit, le chat lui est apparu en rêve et lui a dit : « S’il te plaît, fais mon image en argile, elle te rendra heureuse ». Quand la vieille dame a fait son premier chat, un monsieur lui a acheté. Plus la vieille femme sculptait des chats, plus les gens voulaient en acheter. Ainsi, elle a pu économiser de l’argent et elle n’est pas morte dans la pauvreté. C’est la figure d’un chat d’argile qui l’a libérée de la pauvreté et qui a servi de base à la figure de Maneki Neko.

Où acheter un maneki neko

La figurine du maneki neko se trouve facilement sur internet. Voici notre meilleure sélection !

La figure Maneki Neko en Porcelaine, directement du Japon : l’original

La figurine Maneki Neko avec bras articulé : un grand classique

Le Bracelet Maneki Neko

 

Le Maneki Neko en set repas

Le carnet Maneki Neko par Moleskine

Questions réponses à propos du maneki neko

Est-ce que le maneki neko est japonais ou chinois ?

Le Maneki-neko (littéralement « chat qui invite ») est une figurine japonaise courante dont on pense qu’elle porte chance à son propriétaire. À l’époque moderne, elles sont généralement fabriquées en céramique ou en plastique. La figurine représente un chat, traditionnellement un Bobtail japonais , avec une patte levée.

Que signifie maneki-neko ?

Maneki vient du verbe meneku qui en japonais signifie, inviter (dans le sens de faire venir) ou saluer. Neko est le chat. La traduction fidèle est donc « chat qui invite ».

Où placer un maneki-neko ?

Dans un restaurant ou une entreprise, il faut placer le maneki neko à l’entrée, si possible côté Sud Est de l’entrée. A la maison, il faut le placer dans le coin sud-est de la maison pour qu’il porte chance.

Pourquoi le chat qui fait signe est chanceux ?

Le chat porte-bonheur japonais est plus traditionnellement connu sous le nom de Maneki Neko, ce qui signifie le chat qui invite. Il se frotte le visage et hôche de la tête, comme s’il invitait à entrer.. Selon l’ancien folklore japonais, il s’agit d’un porte-bonheur pour la chance dans les affaires et la vie de tous les jours.

Conclusion

Le chat maneki neko est une figurine culte de la culture japonaise, mais a été exporté dans toute l’Asie, notamment en Chine et en Corée du Sud. D’allure joviale, il apporte joie et bonheur à celui qui le possède, alors n’hésitez plus, allez vite vous en acheter un 🙂

Autres articles qui pourraient vous plaire 

Articles que vous pourriez aimer:
– Tout savoir sur le chat noir
– Tout savoir sur le poids des chats

Retrouvez J’aime Trop Chat sur les réseaux sociaux

logo_instagram_jaimetropchat

logo_facebook_jaimtropchat

logo_twitter_jaimetropchat_jaime_trop_chat

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes 4

Pas encore de vote - Soyez le premier 🙂

Vous avez aimez :-)))

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !