Puces de Chat : que faire ? quel danger ? anti-puce naturel?

Votre chat se gratte ou se nettoie plus que d’habitude ? Vous constatez des petites traces noires sur son pelage si doux : et si votre chat avait des puces ???

chat_gratte_puce_puces_jaimetropchat_jaime_trop_chat

J’aime Trop Chat se plonge sur la question et vous dit tout : qu’est-ce que c’est, comment les détecter, les traitements naturels !

La puce du chat : qu’est-ce que c’est ?

La puce du chat (Ctenocephalides felis) est une espèce de puce très commune. Mais attention, son nom peut paraître trompeur, parce qu’en recherche d’hôtes, la puce du chat est peu exigeante : chats, chiens, oiseaux, petits mammifères, et parfois les humains.

image_photo_puce_chat_puces_chat_jaimetropchat_jaime_trop_chat
Illustration d’une puce

Les puces adultes mesurent environ 2 à 3 millimètres et se nourrissent de sang (ectoparasite). Elles se reproduisent rapidement, peuvent sauter à environ 25 cm de distance et n’ont pas de saison, même si elles sont plus virulentes de mars à octobre.

Le cycle de vie de la puce de chat est le suivant :

  1. L’œuf : une fois nourrie, la puce adulte femelle peut pondre une vingtaine d’œufs par jour, qui vont éclore entre 2 et 10 jours plus tard
  2. La Larve : issue de l’œuf, elle mesure environ 1.5 mm. Ne supportant pas la lumière, le froid et l’humidité, elle doit se déplacement dans un environnement propice. Au bout 7 à 18 jours, elle fabriquera un cocon pour passer à son état suivant, la Nymphe.
  3. La Nymphe : 10 jours après être entrée en état de cocon, la nymphe brunit. Elle est ainsi prête à se transformer et à envahir votre habitat dès que les conditions le permettront. La nymphe sortira progressivement de son cocon, mais peut rester dans cet état jusqu’à 150 jours.
  4. La Puce Adulte : on parle de puce adulte à partir du moment où elle est totalement sortie de son cocon. Elle peut survivre jusqu’à 6 semaines avant son premier repas, mais pas plus de 2 jours sans nourriture après son premier repas.
oeuf_larve_puce_chat_jaimetropchat_jaime_trop_chat
Oeuf et Larve de puces de chat

Les puces du chat : d’où viennent-elles ?

Les puces font partie des parasites les plus fréquents chez l’animal de compagnie. De nombreux chats sont infectés par contact avec d’autres animaux ou à l’extérieur dans la nature. Mais l’environnement domestique peut aussi être contaminé par les puces et/ou les œufs ou les larves. Surtout les puces de chat survivent très bien dans les appartements, mieux que les puces de chien par exemple.

Elles se multiplient rapidement : seulement 5 pour cent de la population de puces sont des puces adultes, 95 pour cent sont des œufs, des larves ou des nymphes. Les œufs sont pondus par les puces femelles adultes dans la fourrure des chats infestés et peuvent être distribués à partir de là dans toute la maison (d’où l’intérêt de ne pas laisser dormir votre chat dans votre lit :-)). Les larves sont sensibles à la lumière et aiment donc rester sous les tapis, dans les jointures de meuble ou sous les lits. Les nymphes, en particulier, peuvent survivre longtemps à la maison (jusqu’à 150 jours). Elles sont extrêmement résistantes aux paramètres extérieures et plus résistantes aux anti puces chimiques. Il peut donc arriver qu’un chat dans son environnement s’infecte encore et encore. Des nymphes éclosent constamment de nouvelles puces adultes qui se cherchent immédiatement un hôte.

Puces de chat ou puces de chaton ?

Les puces s’attaquent à tous les chats, qu’ils soient jeunes ou vieux. Bien sûr le degré d’exposition de votre chat est variable selon son âge, mais si un de vos chats se trouve infesté, il pourra aussi infester les chatons.

Puce de maison ou puce d’appartement ?

Il est évident aussi que l’on retrouve plus de puces chez le chat qui habite en maison plutôt qu’en appartement, mais pour être plus clair, plus le chat est en liberté, plus il a de chances d’être infesté, donc l’habitat est une source secondaire de risque.

Si vous avez un chat d’intérieur, et que ce dernier n’est exposé à aucun autre animal, le risque est alors très faible

Comment détecter les puces de chat : symptômes, test ?

Selon l’intensité de l’infestation de puces, différents symptômes apparaissent chez le chat. Tandis que les chiens sont plus enclins à se gratter, les chats essaient de se débarrasser de la puce à coup de nettoyages supplémentaires. Cependant, ce n’est généralement pas une réussite…

Voici différents signes qui peuvent vous alerter :

  • Votre chat se nettoie de façon excessive et longue
  • Votre chat se gratte plus que d’habitude
  • Des petits points noirs apparaissent sur sa fourrure ou près des zones où il se repose
  • Votre chat est plus agité que d’habitude
  • Votre chat a des irritations cutanées ou des rougeurs (souvent dues à une allergie à la salive des puces).
  • Votre chat a une fourrure plus terne

chat_gratte_puce_chat_puces_chat_jaimetropchat_jaime_trop_chat

Si votre chat présente l’un des symptômes ci-dessus, il existe un test simple de dépistage des puces que vous pouvez facilement effectuer :

  1. Prenez un peigne à puces (distance entre les dents de moins de 2 mm) et peignez soigneusement le pelage de votre chat.
  2. Essuyez maintenant le peigne sur un papier blanc ou un mouchoir. Si des miettes noires apparaissent, elles pourraient être des crottes de puce.
  3. Humidifiez le papier avec les débris de puces supposés et écrasez les doucement. Si le papier devient rougeâtre, il s’agit probablement d’excréments de puces, car il s’agit de sang non digéré.  Si le mouchoir reste incolore ou jaunâtre, il peut s’agir uniquement de saleté.

Si vous n’avez pas de peigne à puces, il suffit de placer votre chat sur une feuille de papier et de frotter vigoureusement ses poils avec vos mains. Si de petites taches noires tombent sur la feuille, faite le test en humidifiant le papier pour vérifier s’il s’agit d’excréments de puces.

Dans tous les cas, informez votre vétérinaire de vos résultats ! Si nécessaire, les parasites peuvent être examinés à nouveau au microscope et un traitement approprié peut être initié.

Transmission aux humains des puces de chat ?

Les puces de mon chat peuvent-elles se transmettre à l’Homme? La réponse est malheureusement OUI.
Les puces n’appartiennent pas spécifiquement à un hôte. Cela signifie que la puce du chat ne fait aucune différence entre les chats, les chiens, les autres animaux ou les humains – tous sont des hôtes possibles.  Pour ce faire, la puce n’a qu’à sauter sur des humains ou d’autres hôtes potentiels.
Si, par exemple, votre chat perd quelques puces ou quelques œufs de puces sur le canapé, il peut se retrouver sur des humains. Les puces causent également de graves démangeaisons et irritations cutanées ou des allergies. Elles peuvent aussi transmettre des bactéries et des vers à l’homme, comme au chat …
Il est donc très important de traiter ce parasite afin qu’il ne vous pourrisse pas la vie, à vous et à votre gentil matou.

Traitement des puces du chat : protéger votre maison

Une fois un animal infesté, il faudra nettoyer la maison de fond en comble avant de s’occuper de votre animal. La raison est simple : lorsque vous vous apercevrez que votre chat a des puces, il sera déjà trop tard, la maison sera infestée. Si votre maison n’est pas traitée et anti-pucée, il y aura de la récidive.

  1. Mettez votre chat (ou vos chats) à l’écart le temps de nettoyer votre logement (caisse de transport en plastique par exemple, qu’il faudra nettoyer ensuite bien sûr)
  2. Nettoyez votre logement à fond et éliminez toutes les zones de poussières où s’accumulent les larves et les nymphes
  3. Lavez les coussins et les couvertures à 60 degrés, si possible, passez l’aspirateur régulièrement et appliquez le spray antipuce dans les pièces (ne pas oublier de traiter le sac d’aspirateur après chaque nettoyage). Vous pouvez aussi utiliser de la terre de diatomée qui aura tendance à étouffer les larves
  4. Utilisez un vaporisateur de vapeur sous pression pour les tapis et les pièces qui ne rentrent pas dans la machine (être très précautionneux, car si la chaleur tue les larves et les nymphes, une chaleur modérée et humide va les aider à proliférer)
  5. Traitez votre/vos chat(s) et chaton(s) afin de les libérer des parasites (voir le paragraphe suivant).

Traitements naturels des puces du chat : soigner votre chat

Une fois que les puces se sont installées sur votre chat et dans votre maison, il n’est pas facile de s’en débarrasser. Il faudra traiter tous les animaux de votre foyer.

Traitement naturel #1 contre les puces du chat : lavage avec de l’huile de lavande ou de citronnelle

La première chose à faire pour éliminer les puces de notre chat est de le laver. Comme les félins ont une peau plus sensible que les chiens, nous devons être prudents avec les produits que nous utilisons.

Etape 1 : acheter un shampoing spécial antiparasitaire pour chats

Etape 2 : acheter de l‘huile de lavande ou de citronnelle ou les 2

Etape 3 : dans un petit récipient, ajouter la même quantité de shampoing et d’huile et mélanger

Etape 4 : faites prendre un bain à votre chat et nettoyer le avec la mixture

Précautions : n’utilisez pas d’huile d’Eucalyptus (toxique pour les chats) ; si votre chat a moins d’un an, ne pas utiliser d’huile

Pendant le bain, vous verrez que beaucoup de puces tomberont, mais pas toutes. Une fois lavé, séchez-le bien et peignez ses poils avec un peigne à puce (Ces types de peignes sont semblables à ceux que nous utilisons pour nous débarrasser des poux).

Traitement naturel #2 contre la puce du chat : spray citron

L’eau aromatisée au citron est très efficace. Vous pouvez ajouter la peau de cet agrume dans une casserole d’eau, le laisser bouillir quelques minutes, le retirer du feu et le laisser reposer pendant une heure. Ensuite, passez-le au tamis et introduisez le mélange dans un pulvérisateur pour vaporiser votre félin avec la solution faite maison. Cependant, vous devez être très prudent car les chats ne tolèrent pas tous ce type d’odeur.

Traitement naturel #3 : le peigne à puces, la solution mécanique

Cette technique marche bien si votre chat est sage…

  1. Remplir un saladier d’eau avec un peu de liquide vaisselle, que vous étalez aussi sur les parois
  2. Brossez votre chat avec le peigne à puces, de façon très délicate et méticuleuse
  3. Régulièrement, trempez votre peigne dans le saladier pour évacuer les puces
  4. Essuyez votre peigne sur un tissu et recommencez.

Remarque : il est possible de procéder aussi avec une casserole d’eau bouillante au lieu d’utiliser de l’eau avec du liquide vaisselle.

Traitement naturel #4 (le tueur de puce chat) : La terre de diatomée 

A appliquer chaque jour sur le pelage de votre chat (à rebrousse-poil) (sauf la tête). Au bout de quatre heures environ, brossez votre chat avec un peigne à puces afin d’éliminer les corps des individus indésirables (voir le traitement #3)

Remarque : la terre de diatomée spéciale chat est ingérable et non toxique pour votre chat.

La terre de diatomée peut aussi être utilisée pour traiter votre maison ou votre appartement.

Les autres traitements naturels contre la puce du chat ?

Si vous avez d’autres astuces, aidez la communauté en nous laissant un commentaire !

Où trouver les produits pour traiter votre chat ou votre habitat contre les puces ?

Vous trouverez dans le commerce, en animalerie ou sur internet de nombreux traitements (naturels ou chimiques) pour traiter votre animal ou votre maison/appartement.

Dans un article suivant, nous vous ferons part de notre sélection de produits pour vous aider dans vos recherches. Si vous avez déjà vérifié l’efficacité de certains produits, n’hésitez pas à nous le dire en commentaires, votre avis et expérience sont très importants pour notre communauté.

Traitement préventif des puces du chat

Pour vous éviter ce risque d’amener des puces dans votre habitat, il existe des traitements préventifs pour diminuer la probabilité « d’accidents ». Les traitements préventifs feront partie d’un prochain article à suivre.

Conclusion

Lorsque votre chat est infesté par les puces, un combat contre ces tout petits parasites va s’enclencher. Ne soyez pas effrayée, ne perdez pas courage, mais par contre agissez vite et bien pour tuer le mal avant qu’il ne se propage.

Il va donc falloir s’armer de patience, le combat sera long, parfois très long, mais la victoire est assurée !

Autres articles qui pourraient vous plaire 

 

Nos vidéos de chat populaires

25 citations célèbres sur les chats – Vidéo

Le Matatabi : danger, plaisir ?

Retrouvez J’aime Trop Chat sur les réseaux sociaux

logo_instagram_jaimetropchat

logo_facebook_jaimtropchat

logo_twitter_jaimetropchat_jaime_trop_chat

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Vous avez aimez :-)))

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Une réponse sur “Puces de Chat : que faire ? quel danger ? anti-puce naturel?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *