4.4
(8)

Comment gérer un chat qui a peur et qui se cache ? C’est un problème auquel beaucoup d’entre nous avons été confrontés… et ça fait plutôt mal au cœur de voir cette petite boule de poil stressée au point de ne plus pointer le bout de son museau. Comment gérer un chat qui a peur, un chaton craintif ? Comment l’apprivoiser ?

J’aime Trop Chat va vous aider à gérer un chat peureux, craintif ou effrayé !

chat qui a peur

Chat qui a peur

Pourquoi un chat a-t-il peur ?

Comprendre l’origine de la peur de votre chat

Il y a plusieurs causes qui peuvent expliquer que votre chat est craintif : la génétique, un traumatisme ou un syndrome qui s’est aggravé avec le temps.

  • Votre chat a peur de nature ou est prudent

Parfois, c’est la génétique qui dicte le comportement d’un chat. Un chat naîtra comme un chat craintif. Ils l’ont hérité de leur lignée. La mère et le père du chat peuvent aussi être peureux ou alors, ce sont les chats les plus doux de la ville. Cette peur « par lignée » peut sauter une ou deux générations. Elle est différente dans chaque pool génétique mais n’est pas toujours permanente.

  • Votre chat a subi un traumatisme

Parfois, un chat peut être calme pendant quelques années et développer un syndrome de chat peureux plus tard dans sa vie. Cela aussi peut être génétique. Ou bien il peut y avoir un ou plusieurs événements qui transforment un chat calme en un chat chroniquement nerveux (stress excessif, traumatisme comme un abandon…).

Ce type de peur est souvent lié à un évènement spécifique (lorsque l’on met un type de vêtement, arrivée d’un inconnu…)

  • Votre chat développe ce syndrome avec l’âge

Comme les humains, votre animal de compagnie vieillit un peu et perd de son assurance. Il n’aime pas les étrangers et part tout de suite se cacher… Ou tout simplement, il aime le cocooning et n’aime plus changer ses habitudes !

Quelques éléments qui peuvent rendre votre chat/chatte/chaton nerveux

Si on écarte l’aspect génétique, voici quelques éléments qui peuvent avoir un impact sur le comportement de votre chat.

  • changement soudain et inattendu

Arrivée d’un étranger, tempête/condition climatique spécifique, objet, nouvel environnement (nouvelle maison/appartement), nouvelles routines, nouveau membre de la famille (animal, enfant ou adulte), nouveaux meubles, vieux meubles disposés selon un nouveau schéma, nouvelle litière, litière déplacée, etc.

  • changement plus latent ou traumatisme antérieur

Mauvais traitement, mauvaises habitudes, douleurs, problèmes de santé, territoire menacé, bruits forts comme des feux d’artifice, mouvement soudain, le compagnon de jeu est nerveux, , mauvais traitement ou taquinerie par les enfants, mauvaise expérience en plein air, le chat a été maltraité par son propriétaire précédent, le chat est actuellement maltraité bien que vous n’ayez pas été témoin de la maltraitance, a eu une ou plusieurs expériences terribles pendant ses années d’empreinte (8 premières semaines) …

Quels sont les signes d’un chat/chaton qui a peur ? Comment le savoir ?

Pour pouvoir savoir si un chat a peur, il faut comprendre tout d’abord

  • Votre chat court subitement et se cache – parfois il ne sort pas pendant des heures
  • Votre chat se lève soudainement et reste en état d’alerte. Il est très tendu et semble effrayé ou prêt à décoller
  • Votre chat sursaute facilement, souvent ou sans raison apparente
  • Votre chat se cambre souvent et commence à marcher de côté et à s’éloigner d’une source de peur
  • Votre chat semble nerveux, méfiant ou généralement paranoïaque
  • Comportement agressif – gardiennage de la litière, sifflement, charge, griffes
  • Perte d’appétit
  • Hurlement
  • Nervosité excessive ou négligence de la toilette – Il urinesur le sol par exemple.

Gérer un chat qui a peur : travailler sur vous d’abord en le comprenant

Un chat peureux – chat effrayé, chat craintif ou chat nerveux – peut être difficile à gérer. Il est donc important d’apprendre à gérer un chat peureux afin de ne pas être stressé soit même et rentrer dans un cercle vicieux.

Ainsi il vous faut apprendre à éliminer vos propres inquiétudes et votre stress de l’équation. Gérer un chat peureux, c’est un peu comme gérer un enfant hyperactif : il y a des méthodes et pas de fatalité.

Apprendre à gérer ses propres émotions

La première chose à faire, c’est d’accepter la situation. Cela ne veut pas dire que c’est permanent ou que rien ne peut être fait pour y remédier.

Ce que l’on craint lorsque le chat est peureux et que vous ne devriez pas craindre

  • Vous craignez peut-être que votre petit félin soit en mauvaise santé ou blessé.
  • Vous pouvez craindre que votre chat ne soit pas en sécurité, qu’il soit anxieux ou déprimé.
  • Vous êtes peut-être à bout de nerfs, car il semble que la peur soit permanente et vous sursautez chaque fois que le chat est surpris. Vous en avez assez de vos nerfs fragiles.
  • Vous avez peur de ne pas pouvoir faire face à la situation plus longtemps et vous vous sentez impuissant parce que vous pensez qu’elle ne changera jamais.
  • Quelqu’un d’autre dans votre famille ne peut pas s’occuper de votre chaton nerveux et menace peut-être de lui faire du mal ou de le donner.

Il s’agit là de préoccupations communes et légitimes. Cependant sachez que si vous êtes stressé(e), votre chat ou votre chaton le ressentira.

Il faut donc travailler sur vous pour éviter de le stresser mais surtout de vous pourrir la vie !

Comprendre que la peur est aussi un élément de survie pour un animal

Comme les gens, les chats évitent la douleur. La peur est une forme de douleur et il n’est pas bon d’avoir peur. La peur est un mécanisme de survie naturel qui est intégré en chacun de nous. Elle fait partie de la réaction de combat ou de fuite qui se déclenche lorsque nous ou tout autre mammifère nous sentons menacés. Pour exemple, vous pouvez voir de notre article dédié pourquoi mon chat a peur des concombres

Lorsqu’il est menacé, le corps de votre chat est prêt à se battre ou à s’enfuir, ce qui fait partie de son instinct de conservation. Bien que vous puissiez vous sentir concerné par son bonheur ou que cela vous ennuie parfois, c’est un mécanisme qui assure mieux sa survie.

Déterminer la cause de la peur pour et l’accepter si besoin, ou la résoudre

D’abord, déterminez si votre chat est naturellement anxieux ou si il est que temporairement nerveux. Ensuite, déterminez s’il y a une cause temporaire.

Si le chat est naturellement nerveux et que son état ne diminue pas après plusieurs mois, il peut s’agir d’un problème génétique.

Souvent, cela s’atténuera avec le temps. La peur peut aller et venir. La frivolité due à la génétique peut même disparaître complètement en quelques années. J’ai vu cela se produire.

Si votre minou est temporairement peureux, c’est peut-être parce qu’elle a changé d’environnement ou parce qu’il a légèrement tendance à être nerveux pendant un certain temps. Ce qui est bien avec « temporairement », c’est qu’il y a un point final. Dans ce cas retrouvez notre article dédié sur les anti-stress pour les chats. Pour l’aider vous pouvez utiliser un diffuseur de phéromones artificielles par exemple.

FELIWAY Classic – Anti-stress pour Chat – Diffuseur + Recharge 48 ml
  • Recharge incluse - durée : 30 jours
  • Elaboré et testé sous contrôle vétérinaire
  • Prêt à l'emploi et facile d'utilisation

S’il y a une cause temporaire différente de celle de la nervosité temporaire, comme un seul événement traumatique récent, il se calmera probablement dans les jours ou les semaines qui suivent, à condition que soit retiré de la situation qui l’a provoquée.

L’important est de le protéger pour que cela ne se reproduise pas et il a besoin de ressentir cela pour retrouver un état d’esprit plus calme.

Comment gérer un chat qui est peureux/craintif – Comment rassurer un chat qui a peur

Vous trouverez ci-dessous plusieurs conseils et méthodes que j’ai personnellement trouvés très utiles et efficaces pour gérer un chat peureux. Ces conseils et méthodes s’appliquent également aux chats qui ne sont pas peureux par ailleurs 🙂

Etablir un environnement sûr et calme est indispensable.

Même les chats calmes ne peuvent pas tolérer un espace de vie bruyant et occupé. Le moyen le plus rapide de faire transporter votre pauvre chat dans un établissement psychiatrique pour chats est d’avoir un environnement bruyant et plein de mouvements.

Trouvez lui un endroit où il puisse se reposer sans se sentir agresser. Un arbre à chat, placé près d’une fenêtre dans un endroit peu bruyant (couloir sans passage, chambre des parents, bureau) sera parfait. N’hésitez pas à acheter un arbre assez grand pour que votre petit félin puisse voir et gérer la pièce.

Manipulation en douceur. Apprenez à vos enfants à manipuler votre chat.

Un enfant peut être un véritable calvaire pour un chat. Il est donc extrêmement important d’apprendre à vos enfants, dès le plus jeune âge, à manipuler le chat.

Il faut leur expliquer que le chat est un compagnon de vie solitaire, qu’il aime jouer à attraper quelque chose, qu’il est curieux, mais qu’il n’aime pas être pris dans les bras sans son accord. Il ne faut pas lui tirer les oreilles, les moustaches, une patte …

Dans tous les cas :

  • surveillez vos enfants en bas âge et grondez les s’ils maltraitent votre ami le chat
  • laissez toujours un espace en hauteur disponible pour votre chat afin qu’il puisse s’enfuir (arbre à chat, armoire) et une porte intérieure ouverte pour qu’il puisse changer

Attention par ailleurs, un chat qui se trouve acculé peut aussi devenir violent et griffer votre enfant… Raison de plus pour bien les éduquer.

Vous verrez dans cette vidéo rigolote que les enfants et les chats peuvent devenir les meilleurs amis du monde !

Faites savoir à votre chat effrayé qu’il est le bienvenu dans la famille (interaction, jeux …)

Passez du temps avec votre chat comme vous le feriez avec un enfant humain.

Interaction quotidienne, y compris les caresses et les jeux. Toilettez-le fréquemment. Laissez-le se blottir contre vous chaque jour et chaque nuit.

Achetez des meubles pour chats et une grande variété de jouets sûrs pour qu’ils puissent se détendre confortablement et avoir des loisirs quotidiens.

Assurez-vous que votre chat dispose d’une pièce sûre dans laquelle il peut se retirer et dormir, de jour comme de nuit.

Les chats ont besoin d’un moment de solitude où il y a du calme et de la tranquillité. Vous pouvez acheter ou créer un enclos pour chat, qui fonctionne comme une zone sûre où il se sentira en sécurité. Offrez lui des cachettes et des endroits de retraite.

Vous pouvez utiliser une petite tente, une grande boîte en carton ou des meubles pour chats avec un appartement pour chat intégré. Investissez dans un arbre à chat pour qu’il puisse rester en hauteur.

Ne le forcer pas – Ne le brusquer pas

Vous le savez bien, un chat est un animal indépendant, il ne faut donc pas le brusquer, ne pas le forcer.

Si un chat est peureux et ne veut pas venir vers vous, laissez le. Il viendra quand il aura confiance et quand il le voudra. Apporter lui à manger et à boire et laissez lui le temps de s’habituer.

Choses à éviter avec un chat effrayé

  • Choses à ne pas faire

  • Évitez de crier ou de gronder
  • Ne jamais punir physiquement
  • Ne pas punir verbalement
  • Éviter les punitions émotionnelles
  • S’abstenir d’élaborer des sanctions de conséquence

Des exemples de punitions de conséquence (à éviter) seraient d’enfermer le chaton dans le placard, de retenir la nourriture ou l’eau, de donner la fessée, de faire des commentaires négatifs chargés d’émotion…

  • Ne pas gronder un chat, il ne comprend pas

Les chats nerveux vont rapidement devenir encore plus névrosés de cette façon. Même les chats calmes seront perturbés. Les chats s’énervent lorsque vous appliquez une punition de conséquence et cela s’avère être une forme d’abus inutile.

Comme toutes les espèces sont uniques, les chats ne font pas exception. Laissez votre chat être un chat.

Beaucoup de nouveaux parents de chats font l’erreur commune de penser que les chats peuvent être dressés comme des chiens. Les chats ne sont pas des chiens. Un chat peut être apprivoisé, mais difficilement dressé, en tout cas pas au niveau d’un chien.

Vous savez peut-être déjà que les chats sont sensibles à votre humeur, à votre langage corporel et au ton de votre voix. Faites preuve d’un peu plus de prudence lorsque vous communiquez avec un chat peureux.

Si vous grondez verbalement votre chat ou si vous le punissez physiquement, il aura peur de vous plutôt que d’arrêter un certain comportement. Je l’ai vu un million de fois et ça se retourne toujours contre vous . Les chats ne réagissent pas du tout au dressage des chiens et ils n' »apprennent » pas comme un enfant pourrait le faire. Au lieu de cela, ils finissent par se sentir très tristes et craintifs.

  • Une alternative efficace pour « gronder un chat » : le pistolet à eau

Les pistolets à eau ou les bouteilles à jet, accompagnés d’un « Non » ferme (mais pas trop fort), sont les plus efficaces. La plupart des chats n’aiment pas se mouiller. Lorsque vous utilisez l’eau de cette manière, ils associent cette sensation dégoûtante de se mouiller à une action indésirable qu’ils ont faite ou à un objet que vous aimeriez qu’ils évitent.

J’appellerais cela une thérapie d’aversion douce et inoffensive. C’est le seul type de formation à l’évitement » que j’utilise. Parfois, ça marche même au premier jet. Les chats sont très intelligents et ils apprennent vite.

Je m’assure toujours que le pistolet ou la bouteille d’arrosage ne contient que de l’eau propre et qu’elle est soit fraîche soit à température ambiante. Je n’utilise pas d’eau chaude, je ne mélange rien avec l’eau et je n’utilise jamais d’autre liquide que l’eau.

Remarque : si vous venez de ramener un nouveau chat à la maison, vous pouvez attendre quelques semaines avant d’utiliser la thérapie d’aversion pour l’eau. Il doit d’abord s’installer et se sentir en sécurité.

Conclusion

Les chats sont des êtres sensibles et ils s’effraient facilement. S’ils ont assez peur, ils développent un complexe.

J’espère maintenant que vous avez toutes les clés en main pour comprendre et résoudre ce problème afin que toute la maison puisse se reposer au calme !

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes 8

Pas encore de vote - Soyez le premier 🙂

Vous avez aimez :-)))

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !